mardi 22 mars 2011

Puis deux autres...

1975. John a 12 ans et est le freluquet de sa classe, il est ce qu'on appelle couramment un "Nulenspore". Vous avez tous rencontré un Nulenspore, souvenez-vous : le pauvre looser que l'on choisit en dernier lorsque l'on constitue les équipes au #$*+FOOT##/+*. C'est à cette époque que John a commencé à avoir un peu de mal à se supporter.

1996. John a 33 ans, il pèse 93 kg pour 1m80, fume deux paquets de cigarettes par jour et la dépression n'est pas loin, elle l'attend au tournant. Un beau matin  de mai 1996, pour une raison inconnue, il décide d'aller faire un petit footing en forêt près de chez lui. Asphyxié et à l'agonie au bout de deux kilomètres, il s'assoit par terre, se demande si tout cela est bien raisonnable mais finit par se relever et refaire péniblement deux autres kilomètres, puis deux autres, puis deux autres. Depuis ce jour, John court.

2007. John va beaucoup mieux. Il ne fume plus, pèse 73 kg et termine son premier marathon en 3 heures 27 minutes. Ce temps plus que modeste ne l'empêche pas de verser quelques larmes sur la ligne d'arrivée. John s'en est sorti, le chemin a été long et difficile mais finalement plutôt intéressant.

2011. John a maintenant une réputation de grand sportif bien dans sa peau, ce qui flatte son ego mais le fait quand même doucement rigoler. On lui demande souvent ce qui le pousse à courir autant mais il peut difficilement s'exprimer sur le sujet. Rien ne le pousse ; il se pousse tout seul. Il pense pourtant que son expérience pourrait servir à d'autres Nulenspores, d'autres intoxiqués, d'autres freluquets ou d'autres dégoutés de la vie. Alors il décide d'écrire un peu. Pas beaucoup, juste deux lignes, puis deux autres, puis deux autres, puis deux autres...

9 commentaires:

Anne a dit…

Je me reconnais dans ton parcours...
arrêt de fumage depuis 2 ans bientôt, 1 mois que je cours très mais alors trèèès doucement, mais de plus en plus.

lilas a dit…

J'aime beaucoup l'humour de vos posts. En tant que nullensport qui tente de se soigner, je viendrais y faire un tour de temps en temps !

p'tetortue a dit…

bravo John! du réalisme dans tes comptes rendus et beaucoup d'humour. J'adore;
continue comme cela.
une p'tetortue qui ne peut plus courir because blessure mais qui c'est mise au vélo. Why not?

djkdavid86 a dit…

Au delà de l’arrêt de la clope c'est surtout la race des "nulensport" dont je croyais être le seul spécimen ...

Je suis fiers d'en trouver un autre

Anonyme a dit…

Je n'avais pas autant ri depuis longtemps, certainement parceque je me sens un brin concerné : je viens de m'inscrire à un marathon et n'ai jamais couru de ma vie (ou presque...)et j'approche à grands pas (sans sous-entendu) de la cinquantaine. Bravo, celui qui se cache derrière John gagne à être connu et reconnu. Merci pour tout......

Anonyme a dit…

J'ai adoré le post sur les 6 "petits tours faciles". L'idée de le faire de façon non officielle m'avait aussi effleuré.
Sinon, je crois que beaucoup de coureurs ont une part de Nulenspore en eux. C'est ce qui rend ce blog très sympathique, car on peut s'associer à John.

Anonyme a dit…

Merci pour votre blog, votre petite touche humoristique, vos "6 petits tours", votre idée du vernis à ongle qu'il va falloir que j'essaye, etc.

Je ne me reconnais pas forcément dans votre portrait de 1975 ... Mais le John de 1996 représente mon année 2010.

En espérant atteindre votre 2011 un jour, merci pour votre blog !

Mania a dit…

Super blog! Une vraie source d'inspiration!

Bonne continuation!

Harmony

Azur a dit…

Le pauvre looser que l'on choisit en dernier pour l'équipe de foot...Il ne faut pas oublier : et qui entend derrière lui la petite phrase sympa qui lui donne encore plus confiance en lui : Ho non, maintenant c'est sur avec lui dans l'équipe on va perdre !

J'ai connu aussi. Et maintenant je me demande quand je termine un semi-marathon et durant ma préparation pour mon premier marathon : que sont devenu ses gamins ?
Aujourd'hui j'aime à me dire qu'ils sont probablement en surpoids, intoxiqué à la clope et avachi sur leur canapé devant la télé la moitié de leur journée.

A tout les Nulenspore : Courage !